Enquête sur la sécurité du transport ferroviaire R19E0147

Mise à jour en décembre 2020 : Cette enquête est à l’étape de production du rapport.

Table des matières

Déraillement en voie principale

Chemin de fer Canadien Pacifique
Labuma (Alberta)

L'événement

Le , le train 201-27 du Canadien Pacifique (CP), composé de 75 wagons, circulait vers le sud à 20 mi/h lorsque 9 wagons-citernes transportant des marchandises dangereuses ont déraillé au point milliaire 7,5 de la subdivision de Leduc à Labuma (Alberta). Environ 49 779 litres de diesel ont été rejetés par 2 wagons-citernes et environ 188 068 litres d'octane par 6 wagons-citernes. Un wagon-citerne transportant du carburant aviation n’a pas rejeté de produit. Un tronçon d’environ 500 pieds de voie a été endommagé ou détruit. Les services d’urgence ont été déployés, et on a dévié la circulation routière en raison du déversement de marchandises dangereuses. Il n’y a eu aucune évacuation, et aucune blessure n’a été signalée. Le BST mène une enquête.


Ressources pour les médias

Avis de déploiement

2019-09-28

Le BST a envoyé une équipe d’enquêteurs sur les lieux d’un déraillement de train près de Red Deer (Alberta)

Calgary (Alberta), le 28 septembre 2019 — Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) a envoyéa une équipe d’enquêteurs sur les lieux d’un déraillement impliquant un train du Canadien Pacifique près de Red Deer en Alberta. Le BST ira recueillir des informations et évaluer l'événement.


Informations d'enquête

Carte de la région




Enquêteur désigné

Photo de Robert LeBlanc

Robert LeBlanc est un enquêteur principal régional qui travaille au sein de la Direction des enquêtes ferroviaires et pipelinières du BST à Edmonton (Alberta). Robert fait partie de la 3e génération de cheminots de sa famille. Il a plus de 33 ans d’expérience dans tous les aspects techniques de l’exploitation des locomotives et des trains de marchandises. Robert a débuté sa carrière dans l’atelier diesel où il est devenu compagnon électricien industriel. Après avoir terminé ses études, Robert a commencé à travailler comme ingénieur électricien professionnel, et a gravi les échelons jusqu’au poste d’ingénieur principal en transport au Canadien National (CN).

Au cours des 10 dernières années de sa carrière au CN, Robert était chargé principalement de la formation des trains, de l’exploitation en terrain montagneux, de l’exploitation avec traction répartie, de l’analyse des risques et de l’assurance de la sécurité, ainsi que de l’enquête, l’analyse, la recherche des causes et la prévention des déraillements. Au CN, il était la force motrice derrière l’introduction des locomotives de traction à courant alternatif et l’utilisation de Trip Optimizer, un régulateur de vitesse pour les trains de marchandises.


Catégorie de l’enquête

Cette enquête est une enquête de catégorie 3. Dans le cadre de ces enquêtes, on analyse un petit nombre de problèmes de sécurité. Parfois, ces enquêtes donnent lieu à des recommandations. Les enquêtes de catégorie 3 se concluent généralement en 450 jours. Pour de plus amples renseignements, consultez la Politique de classification des événements.

Processus d'enquête du BST

Une enquête du BST se déroule en 3 étapes :

  1. L'étape du travail sur le terrain : une équipe d'enquêteurs examine le lieu de l'événement et l'épave, interviewe les témoins et recueille toute l'information pertinente.
  2. L'étape d'examen et d'analyse : le BST examine toute la documentation liée au dossier, effectue des tests en laboratoire sur des composantes de l'épave, établit la chronologie des événements et identifie toute lacune en matière de sécurité. Lorsque le BST soupçonne ou constate des lacunes en matière de sécurité, il en informe sans tarder les organismes concernés sans attendre la parution du rapport final.
  3. L'étape de production du rapport : une version confidentielle du rapport est approuvée par le Bureau et envoyée aux personnes et organismes qui sont directement touchés par le rapport. Ceux-ci ont l'occasion de contester ou de corriger l'information qu'ils jugent erronée. Le Bureau tient compte de toutes les observations fournies avant d'approuver la version définitive du rapport, qui est ensuite publiée.

Vous trouverez de plus amples détails à la page sur le Déroulement des enquêtes.

Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements de transport aérien, ferroviaire, maritime et pipelinier. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Date de modification: