Rail

De tous les réseaux ferroviaires du monde, celui du Canada est le troisième en importance, et sert à transporter le quatrième plus grand volume de biens. Chaque année, les chemins de fer canadiens transportent 70 % des marchandises qui sont déplacées au sol (y compris 40 % des exportations) et font voyager 70 millions de personnes, croisant au passage les automobilistes et les piétons à des milliers de passages à niveau publics et privés.

En 2011, 1023 accidents ferroviaires ont été signalés au BST, une baisse de 5 % par rapport à 1076 en 2010, et de 15 % par rapport à la moyenne sur cinq ans de 1198 de 2006 à 2010. De ce total, 71 % des accidents ont mis en cause des trains de marchandises en 2011, alors que 9 % concernaient des voitures ou des groupes de voitures isolés, et 6 % des accidents sont survenus à des trains de voyageurs.

En 2011, 17 % des accidents ferroviaires ont concerné des véhicules ou des piétons se trouvant à des passages à niveau, un taux presque inchangé depuis 5 ans (18 %). L'exploitation sécuritaire des chemins de fer pour le public a fait l'objet de nombreuses enquêtes du BST et des progrès dans ce domaine restent possibles si l'on relève les risques et qu'on les élimine.

Les enquêtes dans le mode de rail concernent un éventail de sujets, notamment la prise de décisions lors de l'exploitation, la gestion des risques, les bris mécaniques, la supervision, la métallurgie et l'interaction entre la voie ferrée et le matériel roulant.