Accidents à l'atterrissage et dépassements de piste

La vidéo suivante discute des accidents à l'atterrissage et dépassements de piste, qui constitue l'un des neuf problèmes de sécurité posant le plus grand risque pour les Canadiens selon le Bureau de la sécurité des transports. Pour plus d'information sur ces problèmes de sécurité, voir la Liste de surveillance 2012.


Transcription de la vidéo

Accidents à l'atterrissage et dépassements de piste

L'amélioration de la sécurité est au cœur de notre mission au Bureau de la sécurité des transports. En juin 2012, nous avons mis à jour notre Liste de surveillance après des centaines d'enquêtes et de nombreuses heures d'analyse d'accidents. Nous avons pu cerner les enjeux qui présentent les plus grands risques pour les Canadiens et notre système de transport. Parmi ces enjeux, on compte les accidents à l'atterrissage et les dépassements de piste.

Chaque année, des millions d'atterrissages sont effectués au Canada, généralement sans incident. Mais dans notre climat nordique, la pluie, la neige, la glace et la neige fondante peuvent altérer les conditions des pistes. Avant d'atterrir, le pilote calcule exactement la distance nécessaire pour immobiliser l'appareil en toute sécurité. Il lui faut donc des données à jour sur les conditions de la piste. Autrement, ses calculs de la distance d'atterrissage peuvent être faussés et l'avion risque de dépasser la piste.

Ce type d'accidents est plus courant qu'on le pense. Environ une fois par mois au cours des cinq dernières années, un aéronef a dépassé la piste au Canada. Près de la moitié de ces accidents impliquait un aéronef commercial.

La première fois que nous avons soulevé le problème des dépassements de piste et des accidents à l'atterrissage, c'était en 2010, au lancement de notre première Liste de surveillance. Mais depuis ce temps-là, on n'a pas vu de réduction marquée du nombre d'accidents.

Heureusement, il existe des solutions. Les aéroports peuvent installer des aires de sécurité et des structures pour immobiliser les avions qui dépassent le bout de leur piste. Ces installations sont donc d'une importance énorme. Le problème, c'est que trop peu d'aéroports les ont mis en place. Et le Canada accuse maintenant un retard par rapport aux normes internationales.

Si rien n'est fait pour prévenir les accidents à l'atterrissage et les dépassements de piste, on expose les passagers, les équipages et les avions à des risques inutiles de blessures ou de dommages.

Contribuez à améliorer la sécurité aérienne au Canada. C'est un enjeu qu'on ne peut plus se permettre de négliger.