Collisions d'aéronefs avec le sol ou l'eau

La vidéo suivante discute des collisions d'aéronefs avec le sol ou l'eau, qui constitue l'un des neuf problèmes de sécurité posant le plus grand risque pour les Canadiens selon le Bureau de la sécurité des transports. Pour plus d'information sur ces problèmes de sécurité, voir la Liste de surveillance 2012.


Transcription de la vidéo

Collisions d'aéronefs avec le sol ou l'eau

L'amélioration de la sécurité est au cœur de notre mission au Bureau de la sécurité des transports. En juin 2012, nous avons mis à jour notre Liste de surveillance après des centaines d'enquêtes et de nombreuses heures d'analyse d'accidents. Nous avons pu cerner les enjeux qui présentent les plus grands risques pour les Canadiens et notre système de transport. Parmi ces enjeux, on compte les collisions d'aéronefs avec l'eau ou le sol.

Piloter un aéronef n'est pas simple. Les pilotes doivent savoir ce qu'ils font et où ils se trouvent en tout temps. Ils doivent donc connaître la vitesse et l'altitude de l'aéronef et sa position par rapport au terrain, qui n'est pas toujours visible.

Un impact sans perte de contrôle est ce qui se produit lorsqu'un aéronef en bon état de marche et maîtrisé par le pilote est conduit par inadvertance contre le sol, l'eau, un obstacle ou une montagne. Il se peut, par exemple, qu'un aéronef aboutisse au mauvais endroit, ne suive pas le bon itinéraire ou se trouve à une altitude incorrecte. Souvent dans de tels cas, les pilotes ne se rendent pas compte de ce qui ne va pas avant qu'il soit trop tard.

Un impact sans perte de contrôle est ce qui se produit lorsqu'un aéronef en bon état de marche et maîtrisé par le pilote est conduit par inadvertance contre le sol, l'eau, un obstacle ou une montagne. Il se peut, par exemple, qu'un aéronef aboutisse au mauvais endroit, ne suive pas le bon itinéraire ou se trouve à une altitude incorrecte. Souvent dans de tels cas, les pilotes ne se rendent pas compte de ce qui ne va pas avant qu'il soit trop tard.

ntre 2000 et 2009, 129 collisions de ce genre sont survenues au Canada. Elles ne représentent que 5 % de l'ensemble des accidents dans le domaine de l'aviation, mais ont causé 128 décès, soit près de 25 % du total.

Ce qu'il nous faut, c'est davantage de mesures de protection. Les systèmes d'avertissement déjà en usage sur les gros aéronefs commerciaux pourraient aussi être installés sur les petits appareils pour prévenir les pilotes lorsqu'ils s'approchent trop du sol. D'autres ressources, comme le matériel pédagogique créé par la Fondation pour la sécurité aérienne – un leader du domaine –, donnent aux pilotes et aux entreprises des outils pratiques pour prévenir les collisions avec le sol ou l'eau.

Toutefois, tant que ces changements n'auront pas été implantés et que les pilotes n'auront pas les outils nécessaires pour réduire le risque de tels accidents, les collisions avec le sol et l'eau figureront parmi les problèmes les plus préoccupants sur notre Liste de surveillance.