Avis de sécurité ferroviaire – 07/16

Sécurité du passage à niveau à l’intersection Crush Crescent et Glover Road à Langley (Colombie-Britannique)

Place du Centre
4e étage
200, promenade du Portage
Gatineau (Québec)
K1A 1K8

617-07/16
R15V0191

17 March 2016
 

OBJET :
AVIS DE SÉCURITÉ FERROVIAIRE – 07/16
Sécurité du passage à niveau à l’intersection Crush Crescent et Glover Road à Langley (Colombie-Britannique)

Le 11 septembre 2015, le train intermodal Q10251-11 (le train) du Canadien National (CN) roulait en direction nordNote de bas de page 1 à 32 mi/h lorsqu’il a heurté un véhicule qui se dirigeait vers l’est (l’ambulance) au passage à niveau de l’intersection Crush Crescent et Glover Road à Langley (Colombie-Britannique), situé au point milliaire 18,81 de la subdivision de Page du Canadien Pacifique (CP). Ce train était composé de 3 locomotives et 168 wagons porte-conteneurs chargés, mesurait 10 615 pieds de longueur et pesait 10 403 tonnes. Il y avait à bord de l’ambulance 2 techniciens ambulanciers paramédicaux (l’un au volant et l’autre dans le module-ambulance) et un patient qui devait être transféré à l’hôpital d’Abbotsford. Le conducteur de l’ambulance a subi des blessures qui ont pu être traitées localement. L’ambulancier et le patient qui se trouvaient dans le module-ambulance ont été transportés par ambulance aérienne à l’hôpital. Le patient y est mort ultérieurement des suites des blessures subies pendant la collision. Les membres de l’équipe de train n’ont pas été blessés (numéro d’événement du BST : R15V0191).

Le passage à niveau à l’étude (photo 1) est un passage à niveau public protégé par des dispositifs de signalisation automatiques (DSA) comprenant des feux clignotants, une sonnerie et des barrières. Ces DSA sont interconnectés avec les feux de circulation de cette intersection. Pour les véhicules se dirigeant vers l’est sur Crush Crescent, la ligne de visibilité au sud était obstruée par des silos. Le jour de l’événement, plusieurs wagons étaient rangés sur un embranchement adjacent, ce qui bloquait encore davantage la visibilité au sud. En raison de ces obstacles, selon sa position, il pouvait être difficile pour un véhicule roulant vers l’est à l’approche du passage à niveau de voir les trains arrivant du sud.

Photo 1. Passage à niveau à l’intersection Crush Crescent et Glover Road (Nota : L’ambulance se dirigeait vers l’est.) (Source : Gendarmerie Royale du Canada)

Selon l’article 19.3 des Normes sur les passages à niveau (NPN) de Transports Canada, « l’interconnexion des feux de circulation avec système d’avertissement doit : a. laisser suffisamment de temps aux conducteurs de véhicules pour dégager le passage à niveau avant l’arrivée du matériel ferroviaire sur la surface de croisement; b. empêcher les véhicules en provenance du carrefour de s’avancer vers le passage à niveau. »

Lors d'un examen de suivi effectué récemment sur le lieu de l'accident, on a observé que des informations contradictoires étaient fournies aux automobilistes au niveau de l'arrêt à l'approche ouest du passage à niveau. Plus précisément, on a noté que :

  • Lors de l'approche d'un train se dirigeant vers le nord, les DSA du passage à niveau, y compris les feux clignotants et la sonnerie, s'activaient comme prévu.
  • Avant que les barrières commencent à s'abaisser, le feu de circulation dirigeant la circulation vers l'est à l'intersection de Crush Crescent et Glover Road était passé du ROUGE au VERT.
  • Alors que les feux du passage à niveau clignotaient et que le feu de circulation était VERT (photo 2), un automobiliste se dirigeant vers l'est a commencé à avancer, puis a décidé de s'immobiliser pour céder le passage au train qui arrivait.
Photo 2. Vue du feu de circulation (VERT) et des DSA du passage à niveau (clignotants) pour les véhicules routiers se dirigeant vers l’est.

Les indications fournies à l'automobiliste étaient contradictoires :

  1. Le système d'avertissement du passage à niveau indiquait l'approche d'un train exigeant un ARRÊT de l'automobiliste.
  2. Le feu de circulation VERT indiquait à l'automobiliste qu'il pouvait avancer sans risque.

Les risques découlant d'informations contradictoires comme celles-ci seraient exacerbés si le véhicule, allant vers l'est, était toujours en mouvement à l'approche du passage à niveau. La vitesse limite affichée pour la circulation routière dans les environs du passage à niveau est de 40 km/h.

Dans cette situation, on a également noté que :

  • Les DSA du passage à niveau se sont déclenchés à peu près au même moment où le feu de circulation passait du ROUGE au VERT.
  • Les barrières du passage à niveau ont commencé à descendre environ 12 secondes après le déclenchement des DSA.
  • Il a fallu encore environ 11 secondes pour qu'elles soient complètement abaissées.
  • Le train occupait le passage à niveau environ 30 secondes après le déclenchement des DSA.
  • Le feu de circulation routier est demeuré VERT jusqu'à ce que le quatrième wagon du train en direction nord arrive au passage à niveau.

Des changements avaient été apportés aux DSA de ce passage à niveau peu auparavant selon un avis assorti d'un ordre envoyé le 11 février 2016 par Transports Canada au ministère des Transports et des infrastructures de la Colombie-Britannique, à l'agglomération de Langley et au Chemin de fer Canadien Pacifique. Voici certains des changements apportés aux DSA :

  • Le préavis d'abaissement des barrières a été augmenté de 7 à 12 secondes.
  • La minuterie de la commande prioritaire des feux de circulation routiers a été haussée de 10 à 15 secondes.

La signalisation à cet endroit présente des difficultés, car l'interconnexion des DSA et du système de feux de circulation routiers doit protéger les véhicules des trains qui passent. Mais il faut également que les feux de circulation assurent la sécurité du passage des véhicules à cette intersection. Lorsque des automobilistes se dirigeant vers l'est reçoivent simultanément un signal d'arrêt des DSA et un feu vert des feux de circulation, il y a des risques de confusion. Par conséquent, il serait souhaitable que Transports Canada, le ministère des Transports et des infrastructures de la Colombie-Britannique et le Chemin de fer Canadien Pacifique examinent la conception et la fonction du passage à niveau à l'intersection Crush Crescent et Glover Road, et examinent l'interconnexion de ses DSA avec le système de signalisation routière, afin de réduire les risques pour les automobilistes à ce passage à niveau.

Je vous prie d’accepter l’expression de mes sentiments les meilleurs.

Original signé par
Kirby Jang
Directeur des enquêtes (Rail/Pipeline)

Renseignements de base

Événement nº : R15V0191

Personnes-ressources :

Dan Holbrook
Gestionnaire, Opérations d’enquêtes de l’administration centrale et de la région de l’Ouest
BST, Gatineau (Québec)

Peter Hickli
Enquêteur principal régional
BST, Richmond (Colombie-Britannique)

Note en bas de page

Note 1

Les directions indiquées sont les directions géographiques véritables, et non les directions d’un indicateur de chemin de fer.

Retour à la note 1 référent