Enquête maritime M16C0016

Inondation

L'événement

Le 21 février 2016, le navire de pêche Saputi a heurté la glace dans la région du détroit de Davis et fait état d’une infiltration d’eau de source indéterminée dans la cale. Le navire, qui gîtait fortement, s’est dirigé vers Nuuk (Groenland) par ses propres moyens, avec un navire de la marine Danoise à ses côtés. Il n’y a pas eu de blessures ni de pollution.

Carte de la région

Enquêteur désigné

Photo de Shannon Pittman

Shannon Pittman est enquêteur du Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) depuis 2014. Avant de se joindre BST, M. Pittman a passé 20 ans au service de la Garde côtière canadienne, travaillant sur la côte atlantique du Canada et dans l’Arctique à bord de navires de recherche et sauvetage, de déglaçage, de mouillage de bouées et de recherche scientifique. M. Pittman est titulaire d’un brevet de capitaine, ainsi que d’un baccalauréat en technologie – Sciences nautiques du Collège de la Garde côtière canadienne / Collège universitaire du Cap-Breton à Sydney (Nouvelle-Écosse).

Photos

Cliquez sur les images pour les voir en taille complet.

Icone du site Flickr

Voir des images en haute résolution sur la page Flickr du BST.

Processus d'enquête du BST

Une enquête du BST se déroule en 3 étapes :

  1. L'étape du travail sur le terrain : une équipe d'enquêteurs examine le lieu de l'événement et l'épave, interviewe les témoins et recueille toute l'information pertinente.
  2. L'étape d'examen et d'analyse : le BST examine toute la documentation liée au dossier, effectue des tests en laboratoire sur des composantes de l'épave, établit la chronologie des événements et identifie toute lacune en matière de sécurité. Lorsque le BST soupçonne ou constate des lacunes en matière de sécurité, il en informe sans tarder les organismes concernés sans attendre la parution du rapport final.
  3. L'étape de production du rapport : une version confidentielle du rapport est approuvée par le Bureau et envoyée aux personnes et organismes qui sont directement touchés par le rapport. Ceux-ci ont l'occasion de contester ou de corriger l'information qu'ils jugent erronée. Le Bureau tient compte de toutes les observations fournies avant d'approuver la version définitive du rapport, qui est ensuite publiée.

Vous trouverez de plus amples détails à la page sur le Déroulement des enquêtes.